La Compagnie des Sept Lieux

     
 

 

au répertoire depuis 2003

Cosmétique de l'ennemi d'Amélie Nothomb

plein air et salle
près de 70 représentations

mise en scène: Emmanuel Samatani assisté de Jean-Daniel Uldry
avec: John Durand et Olivier Renault

La morale outragée contre l’immoralité la plus morbide

 
Adaptation
Compte tenu de sa construction littéraire très théâtrale, l’adaptation à la scène de ce roman n'a demandé pratiquement aucune modification de texte, coupe, ou réarrangement.
D’un point de vue littéraire, nous nous sommes attaché à respecter scrupuleusement le texte, son rythme général et ses rythmes internes. Les rares passages descriptifs sont naturellement explicités par le jeu.



Presse

Préparation d’un voyage vers l’inconscient
La Presse - Nord Vaudois - 7/07/03

La face cachée des hommes
24 Heures - 10/07/03

Spectateurs et acteurs dans la salle... d’attente
La Liberté - 11/07/03

Cointrin devient théâtre pour Amélie Nothomb
Tribune de Genève - 25/07/03

Amélie Nothomb revient à Cointrin
Tribune de Genève - 18/05/04

Aux premières loges
Le Courrier - 26/05/04

Terrifiante intrusion
24 Heures - 5/10/05

Un rire matinée d'angoisse
Journal du Jura - 23/03/06

 

Résumé
Dans une salle d'attente d'aéroport, Jérome Angust, homme d'affaire lambda, attend son avion qui a du retard, lorsqu'il se voit abordé par un curieux personnage au nom non moins étrange, Textor Texel. Ennuyé par l'insistance et la conversation cynique de l'importun qui se délecte de son pouvoir de nuisance, Jérôme va tenter par tous les moyens de se débarrasser de lui. Avant de renoncer et de découvrir que Textor Texel n'est en réalité rien d'autre que sa conscience, son ennemi intérieur.
Scénographie
L’idée générale est de placer les spectateurs au centre de l’action, de leur faire cotoyer Jérôme Angust et Textor Texel, de leur permettre de les sentir et d’avoir un contact physique avec eux. Mais à aucun moment ils ne seront pris à parti par les personnages. Ils seront juste voyeurs de l’histoire. Il n’y a donc pas de clivage spectateurs-acteurs, tous se retrouvent dans un seul et même espace représentant une petite salle d’attente d’aéroport.



Les spectateurs sont mis en condition en pénétrant dans un espace empli de sièges disposés façon "salle d’attente". Le contrôle des billets (de spectacles !) se fait par un agent de sécurité à l'entrée. Sur les sièges, se trouvent de vieux magazines. A leurs pieds, sont disposés des valises et des mallettes. Une sonorisation diffuse des annonces d’aéroport.
Jérôme August arrive en même temps que le gros des spectateurs et s'installe sur un des sièges. Parmi les retardataires figure Textor Texel. Il s'assied à coté de Jérome Angust, et dès lors le spectacle peut commencer.
Lieux
juillet - août - octobre 2003
Citron Masqué à Yverdon, cour du collège à Romont, tour Barrault à Payerne, cour de la Valsainte à Vevey, Aéroport de Genève, Caisno à Rolle, Cour des Miracles à Sierre et au Mu.dac à Lausanne
mai - juin 2004
Satellite à l'EPFL, salle d'attente de l'Aéroport de Genève et place Scanavin à Vevey
saison 2005 - 2006
Buffet de la Gare à Lausanne, Nouveau Monde à Fribourg, Kulturtäter à Bienne, Théâtre de la Maison à Cugy
saison 2006 - 2007
Théâtre du Pommier à Neuchâtel (publique et scolaire), Aula du Collège Thurmann à Porrentry, Espace Noir à St Imier
saison 2007-2008
esplanade du Flon et quai de la gare du LEB à Lausanne, centre Fries à Fribourd
Grand Merci
au café-théâtre Barnabé et à l'imprimerie Campiche à Oron pour leur soutien logistique